ma page Facebook Pro
Le Chanvre en 2014

Ce sont d'énormes silos et de vastes bâtiments de stockage. Ici, à la sortie de Sainte-Gemme-la-Plaine, ils absorbent presque toute la production de chanvre du département.

« Et la Vendée figure parmi les places fortes de la production française, avec 1 400 ha de culture », affirme Dominique Briffaud, président de l'organisation interprofessionnelle Interchanvre, basée au Mans.

 

Depuis 2009, à Sainte-Gemme, la société Biofib'isolation (trente salariés) transforme le chanvre en isolant. Chaque année, le site industriel produit 200 000 m3, soit le nécessaire de 4 000 maisons. Et il pourrait encore mieux faire. « Aujourd'hui, ce qui est difficile, c'est l'accès au produit », déplore Olivier Joreau, le directeur de l'entreprise.

20 % d'économie de chauffage

La crise du bâtiment, le principal débouché de la filière, a ralenti l'essor du produit. Mais ces atouts sont aussi mal connus. Pour rectifier le tir, Biofib'isolation a réuni 75 acteurs de la filière, en fin de semaine dernière. Pour « valoriser un matériau d'avenir », croit Olivier Joreau.

Plus cher que son concurrent, la laine de verre, le chanvre affiche de meilleures performances énergétiques, selon ses promoteurs. « Il permet de réaliser jusqu'à 20 % d'économies de chauffage, dans une maison », selon Wilfrid Pontoreau, formateur-maçon en matériaux écologiques et bâtiments anciens.

Du yaourt au chanvre

Comme le bio, « il a un bon capital sympathie », ajoute Sébastien Aumont, directeur de la communication de la coopérative agricole Cavac, qui récupère les stocks bruts. Cultivée sans OGM, sans produit phytosanitaire, elle se veut « propre ». « Elle a quand même besoin de beaucoup d'eau, tempèrent Thierry Rafflegeau et Maxence Jamin, agriculteurs du nord-Vendée. Par contre, agronomiquement, le chanvre casse positivement le cycle des autres cultures.»

Car la plante résiste aux animaux invasifs et « nourrit » les sols. « En fait, le frein pourrait être sa faible rentabilité directe, poursuivent les exploitants. Mais, sur long terme, ça deviendra bénéfique. » Et pas seulement pour le bâtiment. Outre le ciment l'isolation, le produit a investi l'alimentation, les litières animales, les produits laitiers, les médicaments... « Dernièrement, un de nos confrères a investi dans le yaourt au chanvre, détaille Olivier Joreau. Plus globalement, c'est une alternative aux ressources fossiles. Et dans cette plante, tout est exploité, rien ne se perd ! »

Source : http://www.entreprises.ouest-france.fr

 

Partenaires Eco-Habitat

Interview sur Télé Vendée

tv vendéeDécouvrez l'interview de Wilfrid PONTOREAUsur TV Vendée dans l'émission "Rêves d'intérieurs" du 7 juin 2011

Labels Eco-construction

Vous êtes ici : Actualités Actualités Le Chanvre en 2014

Animateur Métiers d'Art

Arts Murs de Vendée
est inscrit à la Mission des

animateur aux métiers d'art
des Pays de la Loire

Contact

Wilfrid PONTOREAU
Formateur Consultant Expert Indépendant
Membre de AD'MISSIONS
(RCS de Paris N° 412 383 234)

Tél. : 06 64 34 44 51 ou PAR MAIL >>
Je suis sur FACEBOOK

Trouver